1

Comment ne PAS écrire un roman, une question qu’on ne se pose pas assez souvent

How Not To Write A Novel de Sandra Newman et Howard Mittelmark Publié par Penguin Books le 29 janvier 2009 Genres: Ecriture, Humour Pages: 262

How Not To Write A Novel de Sandra Newman et Howard Mittelmark
Publié par Penguin Books le 29 janvier 2009
Genres: Ecriture, Humour
Pages: 262

There are many ways prospective authors routinely sabotage their own work. But why leave it to guesswork? Misstep by misstep, How Not to Write a Novel shows how you can ensure that your manuscript never rises above the level of unpublishable drivel; that your characters are unpleasant, dimensionless versions of yourself; that your plot is digressive, tedious and unconvincing; and that your style is reliant on mangled clichés and sesquipedalian malapropisms. Alternatively, you can use it to identify the most common mistakes, avoid them and actually write a book that works.Guardian Award shortlisted novelist Sandra Newman and veteran editor Howard Mittelmark have distilled 30 years of teaching, editing, writing and reviewing fiction into a hilarious and liberating guide that is the perfect read for anyone who’s ever laughed at a badly written piece of prose and for anyone who’s ever penned one – and doesn’t want to do it again.

Il faut dire que le raisonnement est logique. Imaginez : l’envie d’écrire un roman vous démange, mais vous êtes encore un novice et vous avez peur d’écrire un navet. Certes, ce n’est pas parce qu’un livre est mauvais qu’il ne peut pas avoir de succès (je ne donnerai pas d’exemple !), mais il est quand même préférable que vous écriviez un livre digne de ce nom.


La méthode habituelle vous pousse d’abord à lire beaucoup de livres, puis à lire des livres qui vous expliquent comment bien écrire. Bonne nouvelle, certains d’entre eux sont très pertinents et vous aideront beaucoup. Seulement voilà, ils vous expliqueront uniquement comment écrire un roman. C’est bien, cela vous suffira peut-être pour réussir. Mais dans la majorité des cas, ça ne fera pas de vous un bon écrivain. Parce que le style ne fait pas tout, il faut aussi que vous appreniez comment ne PAS écrire un roman afin d’éviter de bien écrire quelque chose de mauvais (il est si facile de tout gâcher ! Il ne faut vraiment pas grand-chose vous savez…). Amis écrivains en herbe et lecteurs curieux de passage, vous voici face au livre qui permettra de compléter vos connaissances. Il faut dire que la phrase en quatrième de couverture est on ne peut plus claire : « Si vous voulez écrire, il vous faut ce livre. »

How NOT to write a novel (littéralement Comment ne PAS écrire un roman) fait tout à l’envers. Il est facile d’aider les auteurs de bonne volonté en leur expliquant comment s’y prendre, mais qui s’occupe des auteurs qui veulent absolument écrire un torchon ? Personne ne pense à eux !

En vérité, écrire une histoire digne d’un scénario d’un film de Michael Bay n’est pas si évident. Heureusement, grâce à Sandra Newman et Howard Mittelmark, la mauvaise littérature n’aura plus de secrets pour vous. Ce livre détaille pas moins de deux-cents erreurs à ne pas commettre ! Mais là où cette liste est remarquable, c’est qu’elle est merveilleusement rédigée. Tous les cas sont accompagnés d’exemples précis et d’explications détaillées. Et ce n’est pas tout : ce livre est très drôle ! Voici quelques extraits traduits pas mes soins pour vous donner une idée.

Quand l’auteur raconte directement ses voyages sans que cela apporte quoique ce soit à l’histoire

« Il fut une époque où un livre pouvait se vendre uniquement parce que son auteur était allé dans des régions éloignées et était revenu pour décrire tous les lieux exotiques qu’il avait vu. Cet auteur était Marco Polo et cette époque était le treizième siècle. »


Quand le livre contient une intrigue romanesque non-intentionnelle

« Tout intérêt injustifié pour les enfants ou tout contact physique avec eux déclenchera des alarmes. Si vous ne voulez pas que votre lecteur pense qu’il est en train de lire une histoire sur un pédophile, faire sauter un enfant sur ses genoux devrait être strictement limité aux pères et même plutôt aux oncles. Si votre personnage est associé d’une quelconque manière à la religion organisée, qu’il soit évêque, pasteur ou le gentil vieux concierge de l’église qui a un pétillement dans les yeux, il ne devrait même pas sauver un enfant d’un immeuble en flammes. »


Quand l’auteur utilise la ponctuation de façon hystérique

« Dans pratiquement toutes les situations qui n’impliquent pas de danger physique immédiat ou de grande surprise, vous devriez y réfléchir à deux fois avant d’utiliser un point d’exclamation. Si vous y avez réfléchi à deux fois et que le point d’exclamation est toujours là, réfléchissez-y à trois fois, ou autant de fois qu’il le faudra pour que vous le supprimiez. »



EN BREF : Malgré sa couverture violente (pauvre petit chaton !), ce livre est un hilarant puits de savoir. Une combinaison surprenante qui s’avère diablement efficace. Si vous maîtrisez suffisamment l’anglais (niveau C1, ou B2 si vous n’avez pas peur de découvrir une bonne partie de votre dictionnaire), je vous conseille vivement de vous plonger dans cette œuvre. Bien qu’elle soit destinée aux écrivains novices, elle peut s’avérer tout aussi utile pour les blogueurs en développant considérablement leur regard critique.

identicon

Kaelin

Moi, c'est Kaelin Chariakin. Mix improbable entre un chef Rigante et une légendaire Marchombre. Grand amateur de citations et étudiant en littérature (après m'être assuré que les études d'ingénieur n'étaient pas des études de lettres, oui, j'aime bien vérifier les choses par moi-même), les livres ont toujours été plus ou moins présents dans ma vie.


N'hésitez pas à laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose), notre blog se nourrit de vos commentaires !
Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.

1 commentaire

  1. Ca a l'air vraiment différent et unique et du coup j'aime aussi beaucoup l'idée. Je ne connaissais pas du tout mais je suis assez curieuse de voir comment le tout est fait.

Laisser un commentaire