2

Avis : La malédiction de Kalaan de Linda Saint Jalmes

La malédiction de Kalaan de Linda Saint Jalmes Série: Les Croz #1 Publié par Rebelle le 23 janvier 2015  Genres: Bit-Lit, Romance, Fantasy Pages: 300 ★★★☆☆

La malédiction de Kalaan de Linda Saint Jalmes
Série: Les Croz #1
Publié par Rebelle le 23 janvier 2015
Genres: Fantastique, Historique
Pages: 300

★★★☆☆

Égypte, 7 novembre 1828
Kalaan Fébus, comte de Croz, ainsi que l’éminent savant Jean-François Champollion, se retrouvent à l’improviste sur les rives de l’antique cité de Tell el-Amarna. Pour le jeune noble, c’est la providence qui frappe à sa porte en la personne de Champollion, l’unique être qui puisse déchiffrer les hiéroglyphes qui figurent sur le mur d’entrée du mystérieux édifice que Kalaan vient de découvrir.
Providence, vraiment ? Car le comte, après s’être introduit dans l’étrange construction, est touché de plein fouet par une malédiction. Dès lors, il ne lui reste qu’une seule solution pour contrer l’infâme punition des dieux antiques : rentrer chez lui en Bretagne et aller trouver le gardien des pierres.

Kalaan Fébus, comte de Croz, est un corsaire breton et un égyptologue de renom. Sa soif d’aventure et de découvertes l’a mené jusqu’à un étrange édifice semblant appartenir à l’époque du règne d’Akhenaton. Un voile de mystères couvre ce pan de l’Histoire égyptienne.
Kalaan rencontre alors sur les rives de l’antique cité de Tell el-Amarna le très célèbre déchiffreur de hiéroglyphes et père de l’égyptologie, Jean-François Champollion. Tous les deux sont bouleversés par cette découverte et sont impatients d’y entrer pour connaître enfin le fin mot de l’histoire.
Le corsaire est irrésistiblement attiré par l’édifice qu’il a découvert, comme s’il était hypnotisé. Il semble perdre toute contenance et lucidité, et après une suite inexpliquée d’événements magiques, il en arrive à être maudit par des divinités égyptiennes. Son équipage décide alors de retourner au plus vite sur les terres des Croz pour trouver un moyen d’annuler le sort auprès d’un vieux druide.
Là-bas, il va devoir s’habituer à sa « nouvelle vie » avec la malédiction mais l’arrivée de sa mère et de sa sœur Isabelle, et surtout la présence de la troublante Virginie, ne vont pas arranger ses affaires.


Ce que j’apprécie énormément avec le résumé c’est qu’il dit juste ce qu’il faut de l’histoire : ni trop, ni pas assez. Les révélations ne sont pas gâchées et on a le plaisir entier de la surprise.
Le début est captivant, l’auteure, très bien renseignée, nous délivre une magnifique description des paysages en Egypte et nous parle d’une partie de l’Histoire égyptienne qu’on voit malheureusement assez peu et qui est pourtant terriblement intéressante.
Il y a en quelque sorte trois trames dans ce récit : la malédiction, la romance entre Kalaan et Virginie et enfin l’enquête sur la mort du père de cette dernière. Elles sont habillement liées et font avancer l’histoire à la bonne mesure.

Les personnages ne sont pas encore tout à fait aboutis, sauf les personnages masculins qui sont plus prégnants et fortement caractérisés, je suppose que l’auteure continuera de les faire évoluer dans les tomes à venir.
Kalaan est fier et très caractériel – à l’instar des autres membres de sa famille. Il ne semble avoir ni doute, ni peur et c’est une vraie tête de mule. Il est valeureux, peut-être trop intrépide parfois, il va au-devant des dangers et c’est ce qui l’embarquera sur cette histoire de malédiction.
Virginie, l’amie d’enfance d’Isabelle, est une belle et audacieuse demoiselle. Amoureuse depuis toujours de Kalaan, elle cache ses sentiments profondément. Persuadée que la mort de son père n’est pas naturelle, elle s’est enfuie de Paris pour se cacher de l’assassin. C’est par sa douceur et sa candeur qu’elle va se faire un chemin à travers la carapace de Kalaan.
On suit aussi Salam, un touarek et ami du héros, très, très intéressant qui nous réserve bien des surprises pour la suite. Il est discret, très loyal et sérieux. Il dissimule souvent ses sentiments et émotions – il rit souvent sous cape et se moque de l’infortune de son ami.

J’ai adoré les deux cents premières pages, l’auteure nous plonge dans un univers riche et captivant. Elle nous surprend habillement avec cette malédiction et nous fait rire avec le caractère parfois détestable de Kalaan. Mais dans les cent dernières pages, je trouve que l’auteure tombe dans les « travers » des romances historiques – fantastiques, dans une trame beaucoup trop similaire à ce qu’on peut lire dans d’autres romans. Si je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre – pour mon plus grand bonheur – au début de ce livre, la conclusion concernant la malédiction de Kalaan et sa relation avec Virginie devient beaucoup trop évidente. Dans cette dernière partie, on pourrait croire que l’auteure jouait à une course contre la montre, qu’elle manquait de pages pour révéler les secrets et du coup les révélations se succèdent trop rapidement et ne sont – selon moi – pas abordées de façon assez subtile. Mais la fin du roman reste intéressante et nous promet une suite pleine d’aventure et de rebondissements, donc à suivre !


Je connaissais déjà l’auteure de nom puisque j’ai acheté le tome 1 de La saga des enfants des dieux, qu’il me tarde de lire quand même. Ce premier opus est intéressant et bon sans être réellement transcendant, je ne sais pas combien de tomes la série va compter mais elle ne peut que se bonifier si elle évite les trames trop communes.
Je sais que je n’ai pas énormément abordé l’histoire mais je trouverais ça dommage de vous gâcher les surprises que vous réservent ce roman, alors que le résumé fait l’effort de ne pas les dévoiler.
identicon

Llyx

Je suis étudiante en L3 cinéma, je me destine à travailler - croisons les doigts - dans la production audiovisuelle et cinématographique. J'aime m'entourer de films et de livres, autant d'univers dans lesquels je peux me plonger et me perdre !


N'hésitez pas à laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose), notre blog se nourrit de vos commentaires !
Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.

2 commentaires

  1. Je l’ai fini hier et j’ai beaucoup aimé aussi les personnages. Je regrette juste que le tout était trop prévisible ^^ Bel avis que je rejoins !

Laisser un commentaire