2

Avis : La Menace d’ Olivier Gay

La Menace d'Olivier Gay Série: Le noir est ma couleur #2 Publié par Rageot le 8 octobre 2014 Genres: Aventure, Fantastique, Romance Pages: 300 ★★★★★

La Menace d’Olivier Gay
Série: Le noir est ma couleur #2
Publié par Rageot le 8 octobre 2014
Genres: Aventure, Fantastique, Romance
Pages: 300

★★★★★

Alexandre a beau aimer se battre, il ne se souvient pas comment il s’est retrouvé sur ce lit d’hôpital, ni qui est cette Manon qui l’obsède.
Effrayée par ses nouveaux pouvoirs, Manon ignore comment les cacher à ses parents, les apprivoiser… et éviter Alexandre.
Quand les Ombres passent à l’attaque et qu’un nouvel élève arrive au lycée, la menace se précise.
Manon et Alexandre se rapprocheront-ils ou s’éloigneront-ils ?
Deux destins liés malgré les apparences…

Ce deuxième opus reprend exactement là où on avait laissé nos héros – Manon et Alexandre. Le jeune homme se réveille à l’hôpital sans aucun souvenir de la semaine qui vient de se dérouler : l’existence de Manon, ses pouvoirs, leurs batailles et le fait qu’il s’est fait kidnapper afin de servir de sacrifice, tout a été effacé de sa mémoire par le père de la jeune fille. Evidemment, on ne se retrouve pas à l’hôpital couvert d’hématomes sans devoir s’expliquer à la police et, ayant connaissance du passé sulfureux d’Alexandre, il est difficile de le prendre au sérieux quand il affirme ne se souvenir de rien. De son côté, Manon est complètement chamboulée par les événements et accepte mal son nouveau statut de Mage Noir, dont elle se serait clairement bien passé vu la haine que porte son père pour ses congénères. Inquiète de l’état de santé d’Alexandre qu’elle a quand même embarqué dans ses galères, elle décide d’aller le voir pour retrouver en lui un confident et un soutien, et ce malgré l’interdiction formelle de son paternel de lui reparler et les souvenirs effacés de l’adolescent.
Mais les deux adolescents que tout et tous séparent restent irrémédiablement attirés l’un par l’autre…


Dans ce tome, Manon doit apprendre à accepter d’être devenue une Mage Noir, caste que ses parents n’ont eu de cesse de décrire comme profondément mauvaise et destructrice. Cette atmosphère pesante et peu rassurante ne l’aide pas à bien vivre cette délicate situation et l’arrivée d’un couple d’amis américains venus s’installer en France avec leurs enfants ne fait que compliquer les événements. Mais elle fait face, elle prend son courage à deux mains et assume. Et elle se lâche même la petite !
Quant à Alexandre, il est déstabilisé par cette perte soudaine de mémoire et aimerait bien régler le compte de ceux qui s’en sont pris à lui. Au contact de Manon, il se métamorphose petit à petit et commence à devenir plus mature et réfléchi.

J’aime énormément ces deux adolescents, ils sont dans une période difficile de leur vie où on se construit, où on apprend à se connaître, une période pleine de doutes et de difficultés, et malgré leurs nombreuses différences ils arrivent à trouver en chacun une source de soutien et d’aide. Ils se complètent, ils se comprennent, ils s’exaspèrent autant qu’ils s’aiment, et j’adore les voir ensemble.
Il y a deux très courts chapitres vers la fin du roman qui m’ont fait complètement craquer, j’étais une véritable gamine excitée devant, si vous l’avez lu vous devez voir de quoi je parle. Parfois, une phrase, un mot suffisent pour faire passer plein d’émotions.

Néanmoins, un personnage perturbateur vient mettre son grain de sel dans l’histoire : Jordan le fils du couple d’amis et mage comme Manon. Il s’intéresse rapidement à la jeune fille et lui montre un certain intérêt, ce qui n’est bien évidement pas au goût d’Alexandre qui se méfie de lui, et il y a de quoi.

Ce qui me frustre carrément dans cette série c’est la longueur de chaque tome : c’est suffisant pour ce que l’auteur a envie de raconter mais on en veut toujours plus et on n’a clairement pas envie de refermer le livre si vite. D’ailleurs, la fin de ce tome a meurtri mon petit cœur. Mais du coup, Olivier Gay est un petit malin car il nous pousse habilement à acheter encore plus rapidement le tome suivant ! En fait, je le soupçonne surtout d’être un peu sadique sur les bords… Disons que cette fois-ci, je ne pense pas attendre un an avant de lire la suite.


La Menace est un roman dynamique mais qui sert plus de tome de transition amenant tranquillement des événements et des révélations à venir par la suite. Néanmoins, il confirme le fait que j’aime beaucoup cette série et ses personnages, et j’ai envie de voir ce que la suite réserve à Manon et à Alexandre.

Le Noir est ma couleur – la série

Le Noir est ma couleur T2 GAY Le Noir est ma couleur T3 GAY Le Noir est ma couleur T4 GAY Le Noir est ma couleur T5 GAY

identicon

Llyx

Je suis étudiante en L3 cinéma, je me destine à travailler - croisons les doigts - dans la production audiovisuelle et cinématographique. J'aime m'entourer de films et de livres, autant d'univers dans lesquels je peux me plonger et me perdre !


N'hésitez pas à laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose), notre blog se nourrit de vos commentaires !
Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.

2 commentaires

  1. Rhaaaaa cette couverture ! Bon ce tome me faisait grave envie (en même temps avec l’amnésie d’Alexandre à la fin du tome précédent, j’étais bien motivée pour dévorer la suite), mais là avec cette chronique c’est plus tenable ! Je m’étais dit que j’attendrais un salon pour l’acheter (j’aimerais bien aller aux Imaginales), mais je sens que ça va être dur. Sinon rien à voir, mais j’aime bien ta façon de présenter a série à la fin avec les tomes en N&B et couleur. C’est nouveau ou c’est moi qui n’ai jamais fait attention ?

    • Héhé ! Cette fois, c’est moi qui joue la tentatrice 🙂 Il est vraiment, vraiment bien, mais la fin arrive toujours beaucoup trop vite et c’est frustrant. Du coup, je pense carrément m’acheter les trois autres tomes histoire de tout lire d’un coup 😉
      J’aimerais vraiment aller aux Imaginales mais c’est bien loin de chez moi XD

      Oh :3 C’est gentil, merci ! C’est une nouveauté avec le nouveau blog/ design, mais ça dépend de :
      1. si le roman chroniqué fait partie d’une série
      2. et surtout, si j’ai pas trop la flemme de le faire (ce qui arrive bien souvent) XD

Laisser un commentaire