4

Avis : Tout est sous contrôle de Sophie Henrionnet

Tout est sous contrôle de Sophie Henrionnet

Tout est sous contrôle de Sophie Henrionnet
Publié par les éditions Charleston le 18 mars 2016
Genre: Chick-lit, Comédie policière
Pages: 384

★★★★☆

Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fille de 12 ans bien plus mature qu’elle, une famille déjantée, des copines délurées et un ex-mari, Bertrand, qui l’appelle chaton. Lorsqu’elle perd son job, elle supplie son meilleur ami Hugo, qui tient une agence de détectives spécialisée dans les arnaques aux assurances de l’embaucher. Faisant valoir son expérience de photographe, elle réussit à intégrer l’équipe de détectives à une condition : elle ne devra s’occuper que des affaires les plus simples. Bien entendu, Olympe n’est pas assez raisonnable pour respecter les consignes et l’appel des commissions versées à chaque résolution d’affaires est trop fort pour qu’elle garde ses fesses confortablement posées sur le siège de sa voiture… Mais que va-t-il se passer quand les cadavres commencent à s’accumuler et que l’on cherche à l’éliminer à son tour ?

Par un concours de circonstances très, très malchanceux, Olympe McQueen se fait virer de son travail de photographe culinaire, mais le chômage n’est clairement pas une option envisageable quand on est une mère divorcée. C’est en usant un chouïa du chantage qu’elle se fait embaucher par Hugo, son ami d’enfance et patron de l’agence de détectives privés P&F (Pistages et Filatures). Pas question évidemment de lui attribuer des affaires trop importantes, Olympe est restreinte aux enquêtes simples qui demandent uniquement une planque en voiture et des photos de flagrant délit.
Si seulement les choses pouvaient se dérouler comme sur des roulettes… mais avec Olympe McQueen, il faut toujours s’attendre aux ennuis.


Le roman s’ouvre sur un chapitre qui se déroule deux semaines après les événements que l’on va suivre par la suite. Le lecteur est directement accroché et on fait défiler les pages avec la hâte de connaître le fin mot de l’histoire. Olympe se verra confier plusieurs enquêtes qu’elle va étonnement réussir, grâce à des coups de chance juste pas croyables ! Malheureusement le moment tant attendu arrive très tard, l’enquête « principale » se conclut rapidement, sans beaucoup d’explications, ce qui je trouve déséquilibre quelque peu le récit.

Olympe McQueen est une mère divorcée de 38 ans et elle ne gère franchement pas grand-chose. Elle est hyper active, débordée et vite dépassée par les événements. Oui, elle ne ressemble guère à une adulte responsable mais plus à une adolescente. A l’inverse, Aglaé, sa fille de 12 ans, frise la perfection et est absolument adorable.
Néanmoins, Olympe est toujours pleine de bonnes intentions – même si parfois cela tourne à la catastrophe – et est prête à se plier en quatre pour aider ses amis. En revanchant niveau oreille attentive on repassera.
Elle a une personnalité rayonnante et il est impossible de s’ennuyer une seule seconde avec elle. Grâce à ce nouveau travail et à cette nouvelle vie, elle rencontre deux hommes très craquants qui feront peut-être un peu plus partie de sa vie par la suite, et je ne sais pas encore à qui va ma préférence… Mathieu, le charmant capitaine de police ou Vincent, le collègue froid et limite flippant ?

J’ai eu beaucoup de mal avec la façon dont elle vit sa séparation avec son ex-mari qui l’a trompée avec Kitty, sa jeune et très jolie nouvelle épouse qui vient d’Australie. Ils entretiennent tous les trois une relation très étrange et à moins qu’Olympe ait un sérieux problème de confiance et d’estime d’elle-même, je ne suis pas franchement convaincue.

Quand on découvre sa famille, on comprend tout de suite mieux pourquoi elle est ainsi et on se dit que finalement elle n’est pas si atteinte que ça. Entre sa mère, un poil autoritaire et pas très sympathique avec elle, sa grand-mère loufoque qui a un emploi du temps de ministre et son grand-père accro aux jeux d’argent, c’est difficile d’être « normale » dans une famille pareille. Bref, on rencontre une pléiade de personnages complètement loufoques et hauts en couleur.


Tout est sous contrôle est mon premier chick-lit et je ne suis pas déçue du voyage ! J’ai passé un très agréable moment, c’est une comédie policière légère et drôle. J’ai maintenant très envie de lire la suite des aventures catastrophiques d’Olympe… il y en aura une, n’est-ce pas ?
identicon

Llyx

Je suis étudiante en L3 cinéma, je me destine à travailler - croisons les doigts - dans la production audiovisuelle et cinématographique. J'aime m'entourer de films et de livres, autant d'univers dans lesquels je peux me plonger et me perdre !


N'hésitez pas à laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose), notre blog se nourrit de vos commentaires !
Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.

4 commentaires

  1. j’adore la chick-lit tu devrais tenter Janet Evanovich ou Lisa Lutz, je les adore ! Bon moi il va vraiment que je tente celui ci !

    • Ah ! C’est difficile de savoir par où commencer avec la chick-lit tant il y a d’auteurs ! Je note, je note, merci 😀
      J’espère qu’il te plaira 🙂

Laisser un commentaire