1

Yamada et les Sept Sorcières, l’exemple parfait d’une romance sans faute

Yamada est un jeune lycéen délinquant qui fait peur à tout le monde au point de ne pas avoir un seul ami. Sa vie bascule du tout au tout lorsque par le plus grand des hasards, il tombe dans les escaliers de son lycée avec Shiraishi, une élève aussi belle qu’intelligente. Lorsqu’ils reprennent leurs esprits, ils remarquent avec surprise qu’ils ont échangé leurs corps… Cet événement n’est néanmoins que le début d’une longue série de mystères se déroulant au sein même de l’école.

2

Shinsekai Yori, quand l’ originalité nous surpasse

Pour clôturer ma petite série de chroniques sur les animes japonais, je vous propose vous plonger dans voyage dont vous ne ressortirez pas indemnes. Je vous ai parlé récemment de Kyoukai no Kanata, une œuvre magnifique qui compilait ce que l’on pouvait attendre de mieux dans un anime. Mais qui dit compilation dit souvent déjà-vus. Kyoukai no Kanata ne laisse pas indifférent, c’est vrai, il vous chamboule, vous fascine, vous touche… mais fondamentalement, il n’est composé que d’éléments classiques de l’animation japonaise. Serais-je en train de revenir sur mes propos ? Ne vous méprenez pas, mon avis sur la grande qualité de cette histoire n’a pas changé. Mais depuis, j’ai visionné autre chose. Quelque chose de phénoménal, d’un tout autre niveau.